Chante-moi qui tu es, je te chanterai qui je suis !

Projet Erasmus+

Un projet Erasmus+ de partenariats stratégiques de l’enseignement scolaire, coordonné par l’Entrela’ – le Centre culturel d’Evere avec : l’école communale la Source à Evere, la Escuela 2 à Valence, l’Espace Robert Hossein de la Régie culturelle Scènes et Cinés à Grans, l’école Georges Brassens à Grans, et la commune de Oued Essafa.

Avec la collaboration des artistes Geneviève Laloy (Belgique), Pilar McCarthy (Espagne), Abel Croze (France) et Imad Assekkour (Maroc).

 

« Chante-moi qui tu es, je te chanterai qui je suis » est un projet éducatif et musical qui implique 4 classes d’enfants âgés de 8 à 11 ans résidant dans 4 pays différents : la Belgique, l’Espagne, la France et le Maroc.

Le projet vise à l’élaboration d’un programme d’activités pédagogiques et créatives, axé sur la composition et l’interprétation de chansons sur le thème du patrimoine culturel et de l’interculturalité. L’objectif est de développer la créativité et l’ouverture d’esprit des élèves en mettant en place une méthode d’apprentissage participative, ludique et artistique, en travaillant dans un contexte d’échanges et de rencontres entre élèves de différents pays. Pour élaborer ce programme, des enseignants, des experts de l’éducation musicale, des artistes ainsi que des travailleurs du secteur culturel des 4 pays partenaires mettront en commun leurs expériences, leurs méthodes et pratiques, et leurs envies.

Les activités misent en place seront nombreuses : activités de découverte du patrimoine musical de son pays et des pays partenaires, activités pratiques musicales et corporelles (travail de la voix, du chant, jeux d’improvisation,…), activités d’écriture créative et de composition de chansons, échauffements et répétitions,… avec comme trame de fond la thématique de l’identité (de soi-même, de son quartier, de son pays) et de l’ouverture à l’Autre.

Ce projet se concrétisera à la fois par la composition et l’interprétation de chansons dans chacun des pays avec la tenue de concerts locaux et de leur diffusion audiovisuelle dans les pays partenaires. Durant les deux années de travail et de rencontres des professionnels et des élèves, des prises d’images seront réalisées, des enregistrements audios seront effectués et des temps de tournage seront prévus en vue de la réalisation de clips vidéos. Le projet se clôturera par une semaine de mobilité avec l’ensemble des élèves afin de rendre réel la rencontre !

Enfin, ce projet s’inscrit dans une ambition plus générale de promotion de l’éducation musicale comme outil pédagogique transversal qui permet l’acquisition d’aptitudes et de compétences et favorise l’inclusion sociale des élèves.