[(oui|=={oui}|oui)
]
imprimer

accueil > Événements > Nous recherchons un(e) médiateur(trice) culturel(le) (m/f)

du 12 septembre 2017 au 18 septembre 2017

Nous recherchons un(e) médiateur(trice) culturel(le) (m/f)

Offre

- Contrat de remplacement, engagement immédiat jusqu’au 1er décembre
- Régime : 4/5 temps
- Barème : suivant la commission paritaire 329.02 niveau 4.1 sans ancienneté.

Organisme employeur

L’Entrela’ Centre culturel d’Evere est une association sans but lucratif qui se doit d’être le carrefour entre les différents tissus associatifs et le citoyen. Il développe son action aussi bien horizontalement que verticalement :

- Organisation dans le cadre de son Centre d’expression et de créativité d’un large éventail d’ateliers (théâtre, arts plastiques, atelier de voix, de percussion, etc.) tout au long de l’année ;
- Les animateurs accueillent également les enfants après l’école dans les ateliers extrascolaires. Aussi, des stages sont organisés durant les vacances scolaires ;
- Le Centre propose des cours d’alphabétisation et l’école de devoirs ;
- Le Centre culturel développe également un programme de diffusion : concerts, pièces de théâtre, cinéma… ;
- La médiation culturelle a permis de développer un axe participatif fort, permettant aux habitants d’être les principaux acteurs de la culture à Evere ;
- Plusieurs artistes ont également bénéficié d’un soutien à la création au Centre culturel d’Evere ;
- Organisation de formations en informatique dans son Espace public numérique.

Fonction : responsabilités et tâches principales

Depuis 2013, les projets élaborés sur base des propositions du Conseil d’orientation de l’Entrela’ ont pour principal pilier l’axe participatif, dont l’intérêt est de renforcer l’implication des publics. Ceux-ci ne sont plus seulement vus comme les destinataires d’une offre culturelle, mais avant tout comme les créateurs de cette dernière. Si nous touchons des publics diversifiés, c’est parce que nous plaçons l’humain au centre de notre action, en tant que témoin privilégié, mais aussi et surtout à titre d’acteur.

En pratique, par le biais de relations interpersonnelles, la médiation culturelle vise à créer et entretenir des liens entre différents opérateurs actifs sur un territoire donné, comprenant à la fois des habitants, des associations locales, des artistes, des acteurs institutionnels, sans oublier les travailleurs sociaux et socioculturels eux-mêmes. En ce sens, la médiation culturelle est l’incarnation du travail transversal, c’est le liant de la sauce sociale, socioculturelle et socio-artistique qui permet le renforcement et le développement de collaborations sur le long terme. Au fil des interactions se forme un réseau solide de savoirs et de compétences au service du bien-être de la collectivité.

Au quotidien, la médiation culturelle s’appuie sur deux grands axes qui s’entrecroisent :

- la démocratisation de la culture : rendre le champ artistique accessible à tous, proposer au public une grille de lecture de l’œuvre d’art. A ce niveau, la médiation comprend notamment les actions contribuant à faciliter l’accès financier à l’art (Article 27 par exemple), à promouvoir L’Entrela’ et faire connaître ses activités auprès des habitants et des associations locales, à accompagner les publics autour des activités de diffusion avec des outils pédagogiques mis en place autour de l’œuvre artistique de manière directe (visites guidées d’expositions dans le cadre du CEC par exemple) ou indirecte via les partenaires (tels que le Pass Découverte par exemple), à accueillir des comités de spectateurs (Maison sociale), etc.

- la démocratie culturelle : encourager la participation citoyenne et l’expérimentation du plus grand nombre, valoriser et défendre l’expression des cultures de tous. A ce niveau, la médiation consiste notamment à s’intéresser aux réalités des habitants et des acteurs locaux et à les relayer auprès de l’équipe du Centre culturel, à faciliter l’accès à des espaces d’expression et de création, à stimuler le débat, à encourager et soutenir les projets participatifs et les initiatives d’expression citoyenne, à créer du lien entre les différents secteurs et champs d’activité au niveau structurel, local et régional, à organiser le Conseil d’orientation, etc.

Cette fonction comporte entre autres l’exécution des tâches suivantes :

- Promouvoir l’Entrela’ - Centre culturel d’Evere après des habitants et des associations ;
- Faire connaître les activités de l’Entrela’ et accompagner le public ;
- Faire le relais auprès des associations locales et les habitants ;
- Soutenir et mettre en place des projets participatifs (ateliers participatifs, Soirées métissées, Festival Patchwork, analyse partagée du territoire…) ;
- Organiser et mettre en place le Conseil d’orientation.

Qualifications requises : profil recherché

Le (la) médiateur(trice) doit :
- pouvoir faire preuve d’initiative dans la gestion de groupe ;
- être capable de mener des projets ;
- avoir la capacité d’analyse, de synthèse, de méthode et de conduite de projets (réalisation, suivi et évaluation) ;
- être capable de travailler seul(e) et en équipe ;
- avoir la capacité de se former et s’informer régulièrement ;
- avoir des aptitudes relationnelles : écoute, adaptabilité, ouverture d’esprit, empathie ;
- utiliser correctement des outils informatiques (Word, Excel, Access et Internet) ;
- diplômes : niveau minimum bachelier en sciences humaines.

Modalité(s) de recrutement

- Envoi d’une lettre de motivation et d’un CV par courriel à candidatures@lentrela.be
- Date limite de rentrée des candidatures : 15 septembre 2017
- Personne de contact : Karin Fontaine
L’Entrela’ - 43 rue de Paris - 1140 Bruxelles - 02.241.15.83